Les meilleurs réalisateurs italiens, histoire du cinéma italien

La culture italienne ne s’articule pas uniquement autour des beaux paysages, de la commedia Dell’Arte ou de sa mode reconnue internationalement. Ici, nous parlerons d’un autre art : le cinéma italien.

Les premiers réalisateurs italiens

Parmi les premiers réalisateurs italiens, les pionniers de l’art du cinéma italien, nous comptons trois grands réalisateurs : Vittorio Calcina, Roberto Omegna et Giovanni Vitrotti.

Le turinois Vittorio Calcina

Vittorio CalcinaCe premier cinéaste italien est né à Turin, en 1847. Calcina est à l’origine, un photographe renommé mais devient représentant des frères Lumière en 1896 en Italie. Il est notamment connu pour la première prise au cinéma du pape Léon XIII dans les jardins du Vatican. Le turinois organise par la suite la première projection publique en Italie, en projetant une vingtaine de films des frères Lumière. Il produit le premier film italien quand il devient le photographe officiel de la maison de Savoie. Son film se nomme Sa Majesté le roi Umberto et Sa Majesté la reine Margherita se promenant dans le parc à Monza. Malheureusement, ce film fut perdu et nous n’avons aucunes traces de celui-ci. En tout, il produit une dizaine de courts-métrages mais ils sont aujourd’hui tous perdus.

Le pionnier du film documentaire italien : Roberto Omegna

Roberto Omegna

Roberto Omegna était également un scénariste turinois. Ce réalisateur et directeur de photographie était actif durant la période de film muet. Il est notamment connu pour être le premier à avoir réalisé des films documentaires scientifiques et de voyage. Après avoir abandonné son emploi à la banque, il créa une salle de cinéma pour projeter les premiers films italiens. A la suite d’une visite à Paris, il achète une caméra et tourne le premier documentaire italien, La prima corsa automobilistica Susa Moncenisio (La première course automobile entre Suse et Montcenis).Après avoir cofondé la maison Ambrosio e C., une maison cinématographique de 1906, il réalise de nombreux documentaires scientifiques, naturalistes et d’exploration. Il couvre de nombreux sujets : l’Italie, l’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine… Par la suite, il dirige les films Les Derniers Jours de Pompéi en 1908 et Ave Maria en 1913. Jusqu’en 1942, six ans avant sa mort, il continue de réaliser jusqu’à une centaine de films scientifiques et didactiques. 

Le cinéaste italien cosmopolite : Giovanni Vitrotti

Vitrotti au musée MICS à Rome

De ce réalisateur, nous savons peu. Il est principalement connu pour avoir réalisé des films pour d’autres pays que le sien. Il réalise par exemple pour l’Allemagne, la Russie et la Pologne. Comme Roberto Omegna, il réalise durant la période de film muet. Par ailleurs, il rencontre Roberto Omegna dans sa vie car il tourne le film Les Derniers Jours de Pompéi à ses côtés en 1908. Il est également connu pour avoir tourné des films documentaires, comme pour avoir filmé la guerre italo-turque ou la visite du roi d’Angleterre en Italie. Il se concentre surtout sur des documentaires de guerre : les batailles de l’Isonzo, le front du Trentin, la libération ultérieure des villes pendant la Première Guerre Mondiale. Enfin, le réalisateur appose sa signature en tant qu’opérateur dans le célèbre film Don Camillo du réalisateur français Duvivier avec le jeu de l’acteur Fernandel. Son nom reste apposé sur une soixantaine de films. Vous pouvez retrouver certaines pellicules et films au Musée MICS à Rome.

L’âge d’or italien

Durant ce temps, le cinéma italien connaît deux réalisateurs très connu dans le milieu. Nous retrouvons alors Mario Caserini et Giovanni Pastrone. Avant la première Guerre Mondiale, le cinéma italien atteint une meilleure production de qualité. Le cinéma d’Italie se vend et devient célèbre.

Le réalisateur des Derniers Jours de Pompéi, le célèbre Mario Caserini

Caserini

Comme nous l’avons vu plus tôt, ce film est un classique dans le cinéma italien. Vous devez voir ce film de Mario Caserini, avec Giovanni Vitrotti mais aussi Roberto Omegna. Tous les trois ont travaillé sur ce film incontournable du cinéma italien. Cette production est une production italienne, un film en noir et blanc, et muet. Mario Caserini est né à Rome et se marie à l’actrice italienne très connue, Maria Gasparini. En tout, il tourna soixante-dix films, principalement historiques ou des adaptations d’œuvres littéraires. De plus, il tourne en 1906 une adaptation de l’oeuvre de Shakespeare, Othello, considérée comme la première adaptation de la pièce shakespearienne.  Ces deux films sont des visionnages incontournables pour vous immerger dans les débuts du cinéma italien.

L’inventeur du carrello, ou travelling, le célèbre Giovanni Pastrone

PastronePastrone est un réalisateur aussi connu sous le nom de Piero Fosco. Il est surtout célèbre pour son invention, le carrello, ou travelling. Grâce à lui, la Itala Film connaît son apogée. En 1910, il produit le film La caduta di Troia (La Chute de Troie) qui dure alors 30 minutes. C’est le premier film à être projeté en trente minutes sans interruption. En 1914, il réalise le plus grand film de sa carrière, maintenant considéré comme un incontournable de l’histoire du cinéma. Cabiria est basé sur le roman Carthage en flammes d’Emilio Salgari. Le film met en scène un espion romain qui infiltre Carthage, une ville tunisienne. Le film fut tourné en Tunisie et en Sicile, ce qui lui vaut une très grande réputation.

L’âge du mouvement futuriste, l’Italie est le premier pays à l’adopter

Le mouvement se développe principalement en Europe mais débute surtout en Italie. Un montage particulier et des effets spéciaux permettent la naissance de ce mouvement. De plus, le mouvement traduit un rejet de la tradition esthétique et met en avant un monde moderne. L’une des oeuvres principales de ce mouvement est probablement l’œuvre de Giulio Bragaglia, Thaïs. 

L’œuvre Thaïs, le réalisateur futuriste Giulio Bragaglia

bragagliaAnton Giulio Bragaglia réalise en 1917 l’une des plus grandes œuvres futuristes italiennes du début du XXème. Thaïs raconte l’histoire amoureuse d’une comtesse russe. La comtesse aime séduire et provoquer la ruine de sa proie. Elle en vient à séduire le mari de sa meilleure amie mais cette dernière tombe en cheval dans ce qu’il semble être un suicide. Prise de remords, Thaïs finit par se suicider.

Thaïs, film

Le décor du film est en plein dans le mouvement futuriste. Le peintre italien Enrico Prampolini dessine d’ailleurs les scénographies de la villa de Thaïs. Bragaglia fait usage de contraste noir et blanc avec des spirales, des losanges, des rosaces, des échiquiers, ou encore des figures animalières ou de masques. Il est alors difficile de distinguer la fiction de la réalité, entre illusions et vie réelle. Ce cinéma permet la naissance du mouvement expressionniste dans le cinéma allemand.

Le son arrive enfin, le muet quitte les écrans italiens

Alors que l’Italie voit ses petites maisons cinématographiques faire faillite, le son fait son apparition dans le monde du cinéma. En 1930, le premier film parlant italien est réalisé, il s’agit du film de Gennaro Righelli, La canzone dell’armore.

Le réalisateur italien Gennaro Righelli réalise le premier film italien parlant

RighelliRighelli est considéré comme l’un des pionniers du cinéma italien, notamment en réalisant le premier film parlant italien La Chanson de l’Amour ou La Dernière Berceuse. Il réalise plus d’une centaine de films. Righelli produit un film franco-italien, il fut produit dans les deux pays et dure presque une centaine de minutes.

La canzone dell'amoreRighelli met en scène une étudiante en art à Rome qui apprend de mauvaises sur sa mère, celle-ci est très malade. Elle reste alors avec le bébé secrètement né et l’élève seule, abandonnant son propre fiancé. Quelques années plus tard, le père du bébé réapparait et emporte l’enfant. La protagoniste se retrouve seule, sans argent et sans enfant. Finalement, le film propose une bonne fin avec le retour de son ancien fiancé qui a entendu la véritable histoire. Ce film lyrique propose une fin heureuse mais surtout introduit le premier film sonore en Italie.

Arrive alors les téléphones blancs en Italie

téléphone blanc dans le cinéma italienUn mouvement très éphémère fait son apparition en Italie. Nous ne nous attarderons pas sur ce sujet mais nous vous mettons au défi de retrouver ces téléphones. En effet, un court mouvement italien apparut en 1937 et s’arrêta en 1941. Ce mouvement se caractérise tout simplement par la présence de téléphone blanc dans une ou plusieurs scènes du film. Généralement, le thème de l’amour et la romance à l’eau de rose est au coeur du film. Les intrigues de ces oeuvres se font et se défont via ces téléphones blancs. Certains experts préfèrent le terme « mode cinématographique » plutôt que « mouvement ». Alors, vous reconnaissez ces films aux intrigues des téléphones blancs?

Des années 1950

Alors que le cinéma italien se développe, le néoréalisme fait son arrivée sur nos écrans. Au programme, les réalisateurs affronte la vie d’un point de vue plus introspectif. Les réalisateurs sont nombreux, nous nous attarderons surtout sur Pier Paolo Pasolini, Federico Fellini et Luchino Visconti.

L’écrivain assassiné, le célèbre italien Pier Paolo Italien

pasoliniPier Paolo Pasolini est un célèbre écrivain, poète, réalisateur et scénariste italien. Il est connu pour ses nombreux films comme Edipo Re (Oedipe Roi) en 1967, qui reprend la célèbre pièce de Sophocle, ou encore son documentaire sur la sexualité, Comizi d’amore. Il écrit également des poèmes et des romans, ainsi que des nouvelles. L’auteur italien est politiquement engagé et marque les critiques par son engagement à gauche, mais toujours hors parti.

Ses oeuvres ont connu de vives polémiques, c’est en cela que nous pouvons décrire sa carrière, provoquant débats et animosités, notamment avec la bourgeoisie. Il réussit à décrocher quatorze prix et neuf nominations. Sa carrière cinématographique commence avec les films Il Vangelo secondo Matteo (L’Évangile selon saint Matthieu ) et I racconti di Canterbury (Les contes de Canterbury) de la trilogie de la vie. Pasolini est malheureusement connu pour sa fin tragique. En effet, l’italien, alors âgé de 53 ans, meurt assassiné sur une plage près de Rome.

Federico Fellini, l’un des plus célèbres réalisateurs italiens du XXème

fellini

Fellini est considéré comme l’un des plus grands réalisateurs italiens. Il est donc impossible pour nous de ne pas en parler. Certaines critiques le placent même au même niveau que Charlie Chaplin, John Ford, Orson Welles ou encore Alfred Hitchcock. Federico Fellini gagne la palme d’or au Festival de Cannes en 1960 pour son film La Dolce Vita et gagne quatre fois l’Oscar du meilleur film en langue étrangère à Hollywood. Par conséquent, ce réalisateur oscarisé obtient en 1993 un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière réussie. Vous ne devez surtout pas passer à côté de cet immense artiste italien.

luchino viscontiLe noble réalisateur italien Visconti

Luchino Visconti descend d’une famille noble et a réussi à imposer son art cinématographique en Italie. Il connaît de nombreuses casquettes : réalisateur, directeur de théâtre, metteur en scène, et même écrivain. Ses idées firent naître un cinéma en rupture avec les comédies mielleuses et irréalistes, comme le cinéma des téléphones blancs. Il construit un cinéma beaucoup plus profond, aux côtés de Federico Fellini. Ses oeuvres les plus connues sont Ossessione de 1943, Il Gattopardo (Le Guépard) de 1963, Ludwig de 1973 ou encore L’Innocente de 1976.

La commedia all’italiana

La comédie à l’italienne est un genre qui fait son chemin dans la culture européenne. Ce genre fait rire, il permet aux spectateurs de se libérer, tout en traitant de thèmes sociaux plus profonds. La comédie à l’italienne détourne les problèmes sociaux. Plusieurs acteurs et réalisateurs ont su faire vivre ce genre. Parmi les acteurs, nous comptons le célèbre Toto, mais aussi Peppino De Filippo et Mario Castellani.

Le Divorce à l’italienne de Pietro Germi

pietro germiPietro Germi est le nom à retenir pour la comédie à l’italienne. Il réalise en 1961 le film Divorzio all’italiana. Le film retrace la vie d’un baron désirant se remarier avec une jeune-fille,  Angela. Le mariage étant encore illégal en Italie, il pousse son épouse à commettre un adultère et attend de la surprendre pour pouvoir la tuer. Le film tire sur l’ironie et la satire sociale. Ce film d’après-guerre est reconnu comme le meilleur film pour symboliser la commedia all’italiana. Pietro Germi connait une carrière prospère, il réalise et produit une trentaine de film encore très connu du public international. Il collectionne les prix, Oscars, et récompenses partout dans le monde.

Le pionnier de la commedia all’italiana, Mario Monicelli

mario monicelliAssistant de Pietro Germi, il connaît une très grande renommée dans le monde entier. Les critiques le décrivent comme celui qui débute la commedia all’italiana. Son film I soliti ignoti de 1958 aurait débuté ce genre. Le film traite d’une bande de malfrats italiens qui tentent un vol de voiture qui tourne à l’ironie. Monicelli réalise une trentaine d’œuvres. Vous pouvez toujours visionner La Grande Guerra qui lui vaut le Lion d’Or du meilleur film à la Mostra de Venise, ou encore Padri e Figli qui est récompensé au festival de Berlin pour « meilleur réalisateur ».

Le cinéma italien de retour dans les années 1990

Dans les années 1980, le cinéma italien traverse une grosse crise, aux côtés du Japon et de la France. La comédie à l’italienne, les cinémas italiens et les cinémas d’auteur en sont touchés mais le cinéma italien est de retour dans les années 1990. Federico Fellini signe ses derniers films qui sont des succès, et de nouveaux réalisateurs réussissent à faire se faire un nom dans le milieu.

L’oscarisé Giuseppe Tornatore

giuseppe tornatoreLe réalisateur italien Tornatore remporte l’Oscar du meilleur film étranger en 1990 avec son film Nuovo Cinema Paradiso. Cinema Paradiso est un film dramatique de 1988, il fut notamment produit par le groupe français TF1 et met en scène le grand acteur français Phillipe Noiret et l’acteur italien Salvatore Cascio. Grâce à ses noms et la bonne réalisation du film, il connaît un succès monstre en Italie comme en France. Le film de Tornatore traite d’un personnage se nommant Salvatore qui apprend la mort de son ami Alfredo. Son enfance refait alors surface et le film reprend tous les détails de son enfance. Tornatore est surtout connu pour ce film, ainsi que La leggenda del pianista sull’oceano de 1998. Il est néanmoins récompensé d’une vingtaine de prix pour toute sa carrière.

Le cinéma d’auteur, le cinéma de Nanni Moretti

nanni moretti

Le cinéma d’auteur de ces dernières années du XXème se caractérise par les travaux de Nanni Moretti. Ce réalisateur obtient le prix de la mise en scène à Cannes en 1994 grâce à Journal Intime, ou Caro Diario. Son long métrage italiano-français est un essai cinématographique. Il rend hommage notamment à Pier Paolo Pasolini où l’acteur se promène en Vespa jusqu’au lieu où fut assassiné le réalisateur italien. Moretti, né en 1953, produit et réalise toujours des films italiens de nos jours. En plus de sa récompense pour Caro Diario, le cinéaste est lauréat de la Palme d’or pour son film La stanza del figlio de 2001.

 

C’est ici que nous terminons notre article. Notre article n’est pas exhaustif et oublie de grandes parties de l’histoire du cinéma italien. Néanmoins, nous avons essayé de vous offrir un maximum de réponses et d’idées pour vos prochains visionnages.

A bientôt, Ciao !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.